Description et objectifs

L’objectif premier de ce projet était la mise en place et l’opération d’une école primaire fonctionnelle à Duverger, un village dans la région de Miragôane, Haïti. Dès ses débuts, le projet fut piloté par la famille Beaugé, réalisé sous l’égide du Groupe de réflexion et d’action pour une Haïti nouvelle (GRAHN) et financé par la Fondation Québec-Haïti pour une scolarisation universelle de qualité (QHASUQ) au moyen de campagnes de financement dédiées. La mise en œuvre de ce projet impliqa d'abord  la réalisation d’une étude de faisabilité et d’une campagne de financement puis la réalisation de l’infrastructure et du programme pédagogique ainsi que la mise en service et l’exploitation de l’école.

 
maps2.png

Avant-projet : Mise en contexte

Situé dans les montagnes en périphérie de Miragôane, le village de Duverger est isolé et difficile d’accès. Dépourvu d’école, les jeunes désirant avoir accès à l’éducation doivent soit descendre la montagne pour se rendre au village de Deronceray (2 km) ou en ville à Miragôane (4 km); soit la gravir pour fréquenter un petit établissement situé dans les villages avoisinants de Georges (2 km) ou Berquin (4 km), ou encore se rendre à la ville de Paillant (6 kms). Ces options impliquent une marche d’environ ½ heure à une heure à l’aller et au retour.

 
 

Financement du projet

Les coûts de construction de la première phase de l’école étaient estimés à environ 240 000 dollars US.  La famille Beaugé a offert le terrain sur lequel a été construite l’école. Les campagnes de financement successives, dont le lancement officiel a eu lieu le dimanche 20 mai 2012, ont été réalisées par la Fondation QHASUQ (www.qhasuq.org), sous la houlette de notre directeur du financement, Monsieur Mirvil Bruno.  Parmi les activités phares de financement du projet, outre la sollicitation directe au sein du réseau de supporters, notons les soirées Jazzi-Konpa qui en étaient en 2019 à sa septième édition, sous la direction de Monsieur Alerte Avril ainsi qu’un souper en famille de la rentrée dont la première édition a eu lieu en 2016 et de différents tirages tout au long de l’année. Vous pouvez prendre connaissance des activités de financement passées et en cours sous la rubrique « Calendrier des évènements » du présent site www.projetnouvelhorizonduverger.org.

Estimation de la durée du projet et jalons

Le initial consistait consiste essentiellement en la construction d’un complexe comprenant :

 

  • Deux blocs de quatre salles de classes chacun.

  • un bâtiment administratif logeant la direction, la bibliothèque scolaire et la salle informatique.

  • un bâtiment abritant la cuisine avec une annexe pour les équipements électriques.

  • un bloc sanitaire.

  • une agora servant de cafétéria et d’abri pour les jeunes lors des récréations et

  • une maison d’accueil pour les professeurs résidents et les collaborateurs occasionnels en mission sur le terrain.

Les jalons suivants étaient les moments critiques du projet et il était primordial qu’ils soientd respectés par tous les intervenants

Cuisine (partie du haut où on prépare les repas quotidiens) et centrale électrique à l'arrière

Bloc sanitaire

On a Run
block2_edited.jpg

Premier bloc de 4 classes

Vue arrière (mur supérieur construit de blocs en angle pour une meilleure ventilation)

 

Mise en oeuvre

L’implantation a donc débuté, à l’automne 2012, sur ce terrain légué par la famille Beaugé. 

La construction s’est bien déroulée et les quatre premières salles de classe ont ouvert leurs portes aux élèves en octobre 2013.  Les quatre  autres salles de classe ont été complétées pour la rentrée de Septembre 2014.  Au cours de l’année scolaire 2014-2015, l’école communautaire Nouvel Horizon de Duverger a accueilli une cohorte de 83 élèves dans les classes de préscolaire, 1ère, 2ème et 3ème année.

 

L’inauguration officielle de l’école a eu lieu le 27 novembre 2014, en présence du directeur Général du ministère de l’éducation nationale, Monsieur Denis Cadeau.

 

Pour la rentrée scolaire de 2015-2016, l’École Nouvel Horizon a accueilli une classe de 4ème année. En 2016-2017, on y a rajouté une classe de 5ème année portant ainsi son nombre d’élèves au-delà de la centaine, soit 105 élèves. En 2017-2018, la classe de sixième année a été rajoutée. Signalons que les premiers récipiendaires d’un diplôme de 6ème année ont eu leur cérémonie de graduation le vendredi 29 juin 2018. 


Selon l’évolution de la démographie du village et des environs, l’École pourrait compter jusqu’à environ 200 élèves dans les classes allant du préscolaire jusqu’à la 6ème année fondamentale. Nous envisageons même, dans le futur, évaluer la possibilité d’offrir des cours d’alphabétisation le soir aux adultes du village.


L’école est dirigée au quotidien par le directeur, M. Frénel St-Cyr, sous la supervision du directeur général, Le Frère Jean-Baptiste Casséus et du comité d’implantation de l’école représenté par M. Rodrigue Baugé.  L’école est dotée d’un comité pédagogique sous la direction du professeur Dieujuste Beauger.  Ce comité est responsable d’élaborer et de faire le suivi du programme pédagogique afin de respecter non seulement toutes les exigencess du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) d’Haïti mais également toutes les normes d’excellence fixées par les tenants du projet.

 
 
construct3.jpg

Pavillon administratif  (abritant le bureau du directeur, la bibliothèque et la salle informatique)

Principales réalisations

Vue d’ensemble du site

menupic_edited.jpg

Les prochaines étapes et principaux défis pour l’avenir

Parmi les prochaines étapes dans la mise en œuvre de ce projet, un effort important devra être consacré à la finalisation des infrastructures incluant notamment la maison d’accueil dont la construction est partiellement complétée (premier étage opérationnel) afin non seulement d’accueillir les collaborateurs qui viennent aider de temps à autre sur le projet, mais aussi et surtout de loger les professeurs habitant sur le campus, libérant ainsi la salle de classe que ces derniers occupaient initialement.

 

En effet, étant donné que le village de Duverger est difficile d’accès et que les professeurs sont recrutés à l’extérieur de la région, faute de talent disponible et formé, il est impératif d’offrir au corps professoral la possibilité de résider sur le campus pour minimiser les problèmes d’absentéisme dus aux conditions climatiques et aux difficultés de transport. 

Il faudra clôturer le périmètre de l’école pour la sécurité des enfants, aménager la cour d’école, acquérir le mobilier pour équiper la dernière salle de classe qui sera multifonctionnelle et servira à divers cours complémentaires (danse, musique, arts plastiques, etc…).  

Un système électrique basé sur l’énergie solaire est en place depuis novembre 2018. Ce système permettra non seulement pouvoir utiliser les équipements audio d’aide à l’enseignement, mais également mettre en œuvre le programme d’enseignement de l’informatique et d’initiation aux nouvelles technologies

Par ailleurs, un repas quotidien est offert aux élèves. La volonté est de leur permettre de refaire leurs énergies afin de suivre les cours du curriculum enrichi qui leur est proposé. Un collectif d’amis de Duverger finance, depuis l’ouverture de l’école, cette initiative. De plus, à compter de la rentrée de 2016-2017, les heures de classe ont été allongées afin d’inclure dans le curriculum des cours d’arts plastiques. Au fil des prochaines années, des cours de musique et de sport seront également ajoutés. Nous devrons continuer à trouver le financement nécessaire pour élargir et maintenir ces initiatives si importantes pour la réussite et l’assiduité des élèves.

Au-delà de la finalisation des infrastructures physiques, la question de la pérennité de l’école reste entière.  Les principaux intervenants devront travailler avec les instances du village pour que la communauté s’approprie son école et s’en occupe activement.  Il faudra consolider non seulement le financement à long terme du fonctionnement de l’école mais également son programme pédagogique.  Il faudra veiller à ce que ces infrastructures deviennent, tel qu’anticipé dès la mise en œuvre du projet, le moteur du développement de ce village.
 

construct3.jpg

Pavillon administratif  (abritant le bureau du directeur, la bibliothèque et la salle informatique)

Cuisine (partie du haut où on prépare les repas quotidiens) et centrale électrique à l'arrière

cuisine.jpg

Agora (pour la récréation et les grands rassemblements de l’école et du village même)

bloc sanitaire.jpg

Bloc sanitaire

Ankraj.jpg

Maison Ankraj (qui accueille enseignants et visiteurs au besoin)

Premier bloc de 4 classes

block2_edited.jpg
block1.jpg

Deuxième bloc de 4 classes

Vue arrière (mur supérieur construit de blocs en angle pour une meilleure ventilation)